A la découverte de la Diddelénger Baach

Samedi, le 9 mai 2020 (Reporté à cause de l’état de crise)

Carte postale des années 1910, Archives du CDMH, Fonds Marc Pauly

Tour de vélo convivial à la découverte du ruisseau de Dudelange

Départ: 14h à l’atelier D

Durée: de 14h à 18h, environ 15 km, parcours léger

Ramenez: votre vélo

Suivi d’un barbecue à l’atelier D.

Découvrez ensemble avec l’équipe du DKollektiv les secrets du ruisseau de Dudelange.

L’histoire de l’usine de Dudelange est intimement liée à celle de son ruisseau. L’usine, assoiffée d’eau, s’est, depuis sa création  implantée par-dessus son lit, au milieu de la vallée dudelangeoise, en canalisant et en oscultant, pour toujours, son cours. A partir du début des années 1950, le chenal restant ouvert en aval de l’usine, traversant le centre ville et le quartier du Brill, en alimentant différents étangs, est forcé dans un lit en béton souterrain. Par souci de sécurité et comme les eaux rejetées n’étaient pas agréable à voir et à sentir, Dudelange a sacrifié son cours d’eau au profit de son industrie sidérugique. Jusqu’à aujourd’hui, le ruisseau de Dudelange reste enfoui, à l’exception de quelques segments, et son existence semble presque tombée dans l’oubli.

Au départ  de l’Atelier D, ancien atelier central de l’usine de Dudelange, nous pédalerons d’abord en amont du ruisseau, en longeant l’usine et en traversant la frontière française. Nous remonterons le cours du « Ruisseau des 4 Moulins » à travers Volmerange-les-mines, Molvange et Escherange et retrouverons sa source.

Après une pause au bord du ruisseau en en état naturel, nous redescendrons la vallée et retournerons à Dudelange, pour y rechercher le ruisseau enfoui et son parcours qui passe directement sous le centre-ville. Ce travail de détective sera facilité par une série de vielles photos. Nous suivrons le cours souterrain jusqu’à Burange et retournerons par la suite vers l’atelier D pour une soirée de barbecue.

Randonnée géologique et minière

Samedi, le 9 avril 2020 (Reportée à une date ultérieure à cause de l’état de crise)

Départ à 14h à l’atelier D. Durée : environ 4 heures.

Minière à ciel ouvert en 1955. Archives de la Ville de Dudelange, Mémoire collective, Fonds Arbed

Sur la « Haard » entre Dudelange et Tétange, aujourd’hui réserve naturelle luxuriante, des minières à ciel ouvert ont été exploitées jusqu’à la fin des années 1970.

Lors de cette randonnée, nous découvrirons cet espace fascinant et regorgeant de patrimoine caché. Nous expliquerons l’histoire de formation des roches de la Minette à l’aide de témoins fossiles et irons à la recherche de minerai de fer véritable.

L’usine n’y a pas seulement extrait de la matière, mais l’a utilisé également en tant que décharge : Les crassiers et décharges, de taille, d’âge et de nature différentes, marquent le paysage et constituent nouveau substrat.

Aujourd’hui, les paysages de la Haard sont repris par la nature : Dans différentes étapes de recolonisation, les traces de l’exploitation sont dissimulés progressivement par la végétation.

Ramenez : Bonnes chaussures, eau et casse-croute.