E Buch iwwert d’Iessen op a ronderëm der Schmelz

GUDDEN APPETIT

Date de sortie : 1er mai 2021

Alerte Gourmande – Iessen op eege Gefor ! Ainsi fut le titre d’une soirée performativo-culinaire organisée en octobre 2019 par le DKollektiv dans son Atelier D sur le site de l’ancienne usine de Dudelange. Afin de collecter les récits des anciens de la sidérurgie, le collectif s’est lié au tout jeune FerroForum qui se consacre au “savoir-fer” des femmes et des hommes des terres rouges. Inspirés par les influences gustatives multiples issues des flux migratoires ayant nourri la faim de l’industrie lourde, les deux équipes ont concocté, entre les deux anciennes usines de Dudelange et Schifflange, en passant par les jardins ouvriers, leur livre à recettes “GUDDEN APPETIT” qui aborde le casse-croûte à la mine et à l’usine, cantines et les fêtes ainsi que les dispositifs de cuisine plus ou moins “ do-it-yourself“tout en thématisant la question de l’alcoolisme, le rôle de la femme et des histoires de famille.

Lire la suite de « E Buch iwwert d’Iessen op a ronderëm der Schmelz »

Dkollage vers la Neischmelz

Le DKOLLAGE est un processus collectif de rénovation auquel nous vous invitons à participer, pour nous réapproprier ensemble cet espace  et le faire évoluer.


En valorisant notre patrimoine industriel et en stimulant l’expérimentation, déclenchons une dynamique locale d’initiatives créatives qui pourra s’ancrer dans le nouveau quartier urbain Neischmelz. 

L’atelier D-ménage!

Le bâtiment Vestiaires-Wagonnage et l’usine en 1974

Le DKollektiv se réjouit de vous annoncer que sa présence sur la friche de l’usine sidérurgique de Dudelange entre dans une nouvelle phase: Au cours de l’année 2021, l’atelier D, installé depuis 2017 dans le Hall Fondouq, va déménager dans un autre bâtiment historique du site de l’usine. Le bâtiment Vestiaires-Wagonnage servira de pied-à-terre durable pour le collectif d’artistes et sera utilisé en co-gestion avec le Centre Culturel Opderschmelz ainsi qu’en partenariat avec d’autres associations dudelangeoises.

Grâce au subside substantiel accordé par l’Oeuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte et de Esch 2022 – Capitale européenne de la culture dans le cadre de l’appel à projets « Tiers-lieux culturels », et avec le soutien de la Ville de Dudelange, le bâtiment sera viabilisé et rénové dans une démarche participative et incluant les différents acteurs locaux, et dans un esprit de respect et de sauvegarde du patrimoine, en valorisant les matériaux et objets récupérés, pour devenir un lieu de création, d’échange et de rencontre au coeur du nouveau quartier Neischmelz.

Actuellement, nous nous trouvons en phase de planification pour vous inviter prochainement à des ateliers participatifs en vue de la rénovation du nouveau bâtiment et de à de nombreux autres événements. Nous vous tiendrons au jus!

Nuddelswalzwierk

Dëst ass eng experimentell DIY Nuddelswalzstrooss mat 3 Walzgerëschter an enger Riicht/Schnéidmaschinn fir eng kontinuéierlech Tagliatelle Produktioun, déi fir d Alerte Gourmande den 26. Oktober 2019 entwéckelt gouf.

D’Material sinn 3 ausgeléinten Nuddelswalzen, en Dëschelduchlaafband, Holz aus dem Stock, an als Ënnerkonstruktioun en alen Stuffendësch.

Fir eng optimal Produktioun ginn 3 Operateuren gebraucht déi sech ënnerenaner selwer koordinéieren (ouni Viraarbechter).

Konzept & Realisatioun : Serge Ecker & Anima Folschette, fir d’Alerte Gourmande 2019

Alerte face à l’événement

20 & 21 octobre // 27 & 28 octobre 2018

Atelier D, Hall Fondoucq

2 weekends d’interventions artistiques
Vernissage, samedi 20 octobre 2018 à 18h00
Entrée libre

Alerte !
Alerte face à un patrimoine industriel en péril…
Alerte face à la destruction prématurée d’un témoin de la sidérurgie du Luxembourg…
Alerte face à l’événement qui se prépare …

Le DKollektiv propose pendant deux weekends des interventions artistiques, ayant attrait au site et à son histoire, avant de rentrer dans sa pause hivernale.


PROGRAMME
Atelier D, Hall Fondoucq, Dudelange
20 & 21 octobre // 27 & 28 octobre 2018


SAMEDI, 20 octobre 2018
Vernissage à partir de 18h00

18h00 – 19h30
« Pizzasuewen » // Gilles Pegel/ Misch Feinen/ Eric Marx/ Claude Faber
Une poubelle en métal, une idée qui jaillit, des gens motivés : ainsi naît un four à pizza.
Dégustation de pizzas expérimentales !

«H&G Zerstörung des Häuschens» // Marlène Kreins
maquette du Hall Fondoucq en pain d’épice
Libre interprétation du conte de « Hänsel und Gretel »

19h30
« Brave (K)New Rave » // Tania Soubry (Dance & vocals)
Rave à travers l’histoire de notre industrie minière, allant du post industrialisme vers la montée du néolibéralisme, de la création de la CECA vers l’Union européenne. Et maintenant? Tania Soubry propose un paysage sonore créé par le biais de voix démultipliées et de mots articulés dans un espace désormais silencieux, tandis qu’autrefois il était rempli de bruits industriels. Une invitation à poursuivre l’esprit rave.

21h00
« Jam Session + »
// Total Trio & Daniel Pagliarini & Yann Gengler, Tom Zuang & Kay Gianni
La formation Total Trio composée de Luciano Pagliarini, Jay Christnach et Misch Feinen, construit un jazz à la croisée de l’expérimental et de l’imprévu. Ce nouveau projet, dont un CD démo vient de sortir, agite la scène luxembourgeoise et amène une nouvelle vision artistique du jazz classique. Ils se lancent dans une improvisation de sons et de bruits formant une tonalité complète. Ils sont cette fois-ci accompagnés par Daniel Pagliarini, virtuose de l’accordéon, qui apporte une dimension nouvelle à leur jeu.
Les jeunes musiciens locaux, Yann Gengler, Tom Zuang et Kay Gianni les rejoignent pour rythmer la session avec une combinaison de sons indies, de pop et de rock alternatif.
Cette mixité de styles et de genres s’avère prometteuse.
Le public est invité à se joindre par après !

ongoing

« Eisenhütte » // Pit Wagner 2018 sculpture (work in progress) in situ
Pit Wagner joue avec le terme allemand « Hütte » qui signifie cabane ainsi qu’usine sidérurgique, ce qui lui sert de point de départ pour sa recherche.
Une « Hütte » sous forme de tente, genre cage de Faraday, ouverte et pénétrable tout en nous protégeant des intempéries et des champs magnétiques environnants, ainsi que de tout autre danger ou influence négative. Une cabane construite à partir des matériaux récupérés de l’industrie lourde, invitant au jeu et au repos, semble une idée contradictoire, mais Pit Wagner arrive à jouer de ces ambiguïtés. Le rapport d’échelle et le poids des matériaux mènent à des interprétations qui s’entrecroisent: ludisme, protection, refuge, chaleur, danger, cage, menace…

« Affaire à suivre » // Muerx & Mix 2018 installation in situ
Ayant eu accès à une multitude de plans datant du 19e et 20e siècle, documentant le patrimoine sidérurgique luxembourgeois. Ils constituent des plans détaillés, des vues globales, des projets non-réalisés, mais… Che fare ? (cf. Mario Merz)
Leur empreinte historique, leur caractère complexe et leur qualité esthétique sont indéniables. Mais comment transcender ces documents et les rendre accessibles à un large public ?
Misch Feinen et Eric Marx ont accepté le défi et nous proposent le début de leurs investigations, une recherche qui va se poursuivre par la suite.

« Hommage à Etienne » // Neckel Scholtus 2018 œuvre insitu
L’environnement post-sidérurgique, ruines d’une économie florissante suite au déclin de l’activité industrielle, ont incité Neckel Scholtus à explorer les notions de mémoire, de passé et d’identité. Sachant que des questions familiales restaient sans réponse mais mériteraient d’être traitées, elle s’est lancée dans une enquête portant sur des archives familiales. L’œuvre intitulée « hommage à Etienne » fait référence à son grand-père défunt, qui commença sa carrière professionnelle en tant qu’ingénieur à cet endroit. Le projet est composé de photographies actuelles des environs du hall, – à ce jour en péril – , combinées avec des documents personnels pris autrefois. La mémoire du grand-père s’affaiblit tout autant que les traces du passé sidérurgique. Pour garder la mémoire vive, Neckel Scholtus nous propose un travail qui questionne la notion de disparition, nos vestiges et la part de l’humain qui les habite. Ce retour aux sources peut éventuellement nous empêcher de devenir nous-mêmes des victimes d’une conformité mondialisée, dénudée de tout sentiment relationnel.


DIMANCHE, 21 octobre 2018
de 15h00 à 20h00

Ongoing

« Eisenhütte »
// Pit Wagner 2018 sculpture (work in progress) in situ

« Affaire à suivre »
// Muerx & Mix 2018 installation in situ

« Hommage à Etienne »
// Neckel Scholtus 2018 œuvre insitu


SAMEDI, 27 octobre 2018
à partir de 15h00

Ongoing

« Eisenhütte »
// Pit Wagner 2018 sculpture (work in progress) in situ

« Affaire à suivre »
// Muerx & Mix 2018 installation in situ

« Hommage à Etienne »
// Neckel Scholtus 2018 œuvre insitu

18h00
« Polentone ! Récits et recettes de vie du Frioul » // Luisa Bevilacqua // soirée polenta & performance
La polenta : sorte de pâte molle jaune, élaborée à partir de farine de maïs, d’eau, d’un peu de sel et de beaucoup de patience. Dans le temps, c’était le pain des pauvres du nord de l’Italie. Pendant la période d’immigration italienne, c’est devenu l’aliment suspect et risible aux yeux des autres. Tandis qu’aujourd’hui, on la sert même dans les restaurants les plus chics. Les temps changent, mais la mémoire persiste : celle d’une grand-mère montagnarde et d’un savoir-faire quotidien, transformé en savoir-vivre. Cuisiné et raconté en même temps, POLENTONE ! est une performance nourrissante pour tous.
Les spectateurs intéressés pourront participer directement à la cuisson traditionnelle d’une polenta, qui à la fin de la performance sera partagée (et mangée !) avec tous les gens présents.

Durée : 60 minutes + temps de partage de la polenta suite à la performance
Langue : français mélangé à l’italien, au luxembourgeois et au frioulan


DIMANCHE, 28 octobre 2018
de 15h00 à 20h00

Ongoing

« Eisenhütte »
// Pit Wagner 2018 sculpture (work in progress) in situ

« Affaire à suivre »
// Muerx & Mix 2018 installation in situ

« Hommage à Etienne »
// Neckel Scholtus 2018 œuvre insitu

Workshop & Coulées
Fête des Hauts-Fourneaux, Belval

7 et 8 juillet 2018
Belval

Samedi, 7 juillet de 18h-22h : Coulée du «Cubilino»

Lors de la Fête des Hauts-Fourneaux en juillet 2017, le «Neiegoss» du DKollektiv a été installé et mis en route pour la première fois sur le plancher du haut-fourneau “A”, 20 ans après la dernière coulée de fonte à Esch-Belval.
 
Une fois de plus le «Cubilino» du DKollektiv va être réactivé et va produire de la fonte liquide pour les visiteurs devant la coulisse impressionnante des hauts-fourneaux.

 

Dimanche, 8 juillet de 14h-18h : Workshop 

2 séances de 90min avec inscription au préalable(à partir de 6 ans, enfants accompagnés de leurs parents ou adultes seuls)

“Ouni Form kee Goss » / « Sans forme pas de coulée »
 
La première étape du workshop est la production de moules à l’aide un sable particulier et avec des outils spécifiques. Les participants peuvent, soit emmener des petites formes déjà existantes, ou bien expérimenter avec ce qu’ils trouvent sur place pour se rendre compte des possibilités de cette technique.
 
Dans les moules préparés est ensuite coulé de l’étain pur. Les participants peuvent observer le changement du métal de l’état liquide en matière solide. Au cours de ce processus, des objets simples changent d’aspect, devenant singuliers et précieux.

ExperimentHal crazy music weekend

13-15.3.2018 at Atelier D

The idea of this little festival, an initiative of DKollektiv and Andesground records, is to explore the sonic potential in and around the hall Fondouq on the Steelmill site in Dudelange.

The hall is a huge tin box, a resonance body and at the same time a symbol of the remains of the steel industry whose infernal groaning has been silenced for 30 years now in this place. Its soundscape is now invaded by the vernal sounds of resilient nature, slowly claiming back the space, and haunted by the occasional itching and crippling of the flatsteel contructions in the wind and in the rain.

Lire la suite de « ExperimentHal crazy music weekend »

2018 – Et geht virun!

Léif FrëndInnen vum Atelier D,

Mir wënschen Iech all een wonnerbart neit Joer an hun eng gudd Noricht: de Projet op de Frichen vun der Diddelenger Schmelz geet 2018 weider, an Dir kennt Iech op nei Events, Workshops an aner Iwwerraschungen freeën.

Iwwer d’Wanterméint as et allerdéngs nach ze kal an der Hal Fondouq, dofir strécken mir hannert dem Uewen un engem Fréijors- an Summerprogramm, déi mer Iech demnächst wärte présentéieren.

Falls Dir Ideeën oder Suggestiounen hutt, oder Iech wellt mat engagéieren, erreecht Dir eis ënnert info@dkollektiv.org

Bis geschwënn, den DKollektiv

*****

Chères et chers amiEs de l’Atelier D,

Lire la suite de « 2018 – Et geht virun! »

Espace sans échelle

Ouverture de l’exposition au Display02 du Centre National de l’Audiovisuel, le 25.11. à 11h

Exposition du 26 novembre au 17 décembre 2017 du mardi au dimanche de 10h à 22h

En collaboration avec des élèves du Lycée Technique Privé Emile Metz, le DKollektiv a développé un projet autour des négatifs de plaque de verre retrouvés dans l’ancien Institut, qui retracent les heures de gloires de l’industrie sidérurgique du Luxembourg.

Les élèves se sont confrontés à l’histoire de leur lycée, s’attardant sur son rôle face au développement industriel du pays. Ils ont exploré le bâtiment en quête de traces encore visibles, témoins de ce passé. Ils ont rencontré des anciens étudiants et enseignants, qui ont partagé leurs souvenirs et ont apporté un regard vivant sur ces documents d’archives, permettant d’établir un lien entre ce passé désormais révolu et le contexte actuel.

Ensemble, nous nous sommes intéressés à la relation qu’entretient l’homme avec la machine, et sur les possibles évolutions à venir. Nous avons également questionné la place que va tenir l’industrie dans le futur. Quelles inventions vont apparaître dans les années à venir? Est-ce que l’industrie peut encore être garante de progrès social? Doit-on avoir peur des machines?

Suite à ces réflexions, un « propulseur mécanique d’avions en papier » relié à un vélo a été élaboré dans le Maker Space du Lycée Technique Privé Emile Metz ainsi que dans l’Atelier D du DKollektiv. La machine peut être uniquement actionnée par la force de l’homme.

Les visiteurs sont invités à pédaler afin d’activer le propulseur et de projeter des avions dans l’espace. Geste à la fois poétique et absurde, les avions jonchent le sol et s’accumulent avec le temps.

Les avions en papier renvoient au monde du rêve et de la jeunesse et au désir de conquête propre à l’homme. Les petits avions devenant parfois fusées…

Lire la suite de « Espace sans échelle »